Le groupe IDEX a subi une attaque informatique. Nos services principaux fonctionnent normalement. Nous sommes en train de rétablir la totalité de nos systèmes. Pour toute information concernant la cyberattaque, merci de nous joindre à l’adresse contactcrisecyber@idex.fr
Pour toute autre demande, merci de nous joindre à l'adresse communication@idex.fr

En France, les émissions de CO2 dues à la consommation énergétique des bâtiments représentent un enjeu structurel. Trouver des solutions à ce problème est indispensable pour réussir la transition énergétique. Dans l'hexagone, la consommation en gaz des bâtiments tertiaires et des logements représente plus de 2,5 fois les importations nationales historiques de gaz russe. A plus de 80 euros le MWh l'hiver prochain, réduire massivement les besoins énergétiques des bâtiments est un impératif.

Dans une tribune pour Les Echos, Benjamin Fremaux et Pâris Mouratoglou proposent des solutions innovantes pour réduire les consommations d’énergie et sortir de la dépendance au gaz russe Parmi elles, le « géostockage », qui permet d'utiliser les propriétés isothermes du sol, à la manière d'un Thermos. Cette technologie stocke la chaleur de l'été afin de l'utiliser en hiver et le froid de l'hiver pour l'utiliser en été. Avec des pompes à chaleur eau-eau, il s'agit de capter les rejets d'énergie thermodynamique dite « chaleur fatale », produite par les appareils de chauffage et de climatisation utilisés.

Enfin, le géostockage est beaucoup plus rapide à mettre en place et répond à l'urgence de réduction des besoins énergétiques. Utilisons sans plus attendre les solutions à notre disposition pour atteindre la sobriété énergétique, été comme hiver, de manière pérenne et sans diminution du confort des usagers.

Avec cette solution, propriétaires ou investisseurs peuvent décarboner les immeubles dans des conditions financières acceptables avec un retour sur investissement de moins de 20 ans hors subventions, et 10 ans après subventions de 70 euros/m2, lesquelles sont actuellement disponibles (fonds chaleur et prime CEE). Enfin, le géostockage est beaucoup plus rapide à mettre en place et répond à l'urgence de réduction des besoins énergétiques.