Le groupe IDEX a subi une attaque informatique. Nos services principaux fonctionnent normalement. Nous sommes en train de rétablir la totalité de nos systèmes. Pour toute information concernant la cyberattaque, merci de nous joindre à l’adresse contactcrisecyber@idex.fr
Pour toute autre demande, merci de nous joindre à l'adresse communication@idex.fr
Retour aux articles Etude du potentiel solaire contre la hausse du prix de l’électricité Copier l'url

Face à l’augmentation du prix de l’électricité, l’énergie solaire se présente comme un allié de taille pour permettre aux entreprises et aux collectivités de lutter efficacement contre cette augmentation du prix de l’énergie et par ricochet, un moyen de transformer les bâtiments en producteurs d’énergie. 

L’importance du diagnostic du potentiel solaire d’un site

Depuis un an, les prix des énergies fossiles ont explosé et cela se ressent sur la facture des professionnels de tous les secteurs d’activité.

La molécule de gaz a vu son prix multiplié par 4 en seulement 12 mois. Le prix de l’électricité sur le marché de gros à atteint 350€ / MWh, contre environ 42 €/MWh jusqu’il y a quelques mois. Côté carburant, l’essence a franchi les 2 euros à la pompe.  Les raisons sont connues : rebond économique post covid, des stocks au plus bas à la suite d’un 1er semestre 2021 particulièrement froid, des tensions géopolitiques avec la Russie, fournisseur incontournable de l’Union Européenne.

Comment réduire le montant de sa facture énergétique ?

Face à l’augmentation du prix de l’électricité, l’énergie solaire se présente comme un allié de taille pour permettre aux entreprises et aux collectivités de lutter efficacement contre cette augmentation du prix de l’énergie et par ricochet, un moyen de transformer les bâtiments en producteurs d’énergie. 

Avec un fort taux d'ensoleillement (cinquième pays le plus ensoleillé d'Europe), le potentiel d’énergie solaire français est considérable. 

En effet, Selon l’ADEME, le potentiel solaire inexploité sur toiture représente 364 GW.

A cela s’ajoute un potentiel solaire inexploité au sol 775 GW et de 53 GW pour zones délaissées (friches, zones polluées, etc.) et aux parkings selon le Cerema. En tout, la France dispose d’un potentiel solaire inexploité de près de 1 200 GW.

Cet énorme gisement énergétique pourrait permettre aux entreprises d'avoir la maîtrise de leur approvisionnement en électricité quand on sait qu’une centrale photovoltaïque peut couvrir jusqu'à 30 % du besoin en électricité du site en autoconsommation. En plus d’une consommation d’énergie verte et locale, Les centrales installées en ombrières de parking photovoltaïque apportent un confort maximum aux utilisateurs, clients ou salariés. En assurant la protection des véhicules contre les intempéries et la surchauffe des habitacles en été.

Qu’est ce que le Potentiel Solaire ?

Le potentiel solaire est la capacité de votre site à produire sa propre énergie solaire. Cela permet d'identifier, par géolocalisation, la valeur d'énergie disponible pour une installation.

 

Estimé en “Watt-Crête (Wc)” installable, l’unité de puissance des panneaux solaires. Puis, en fonction de la localisation géographique du site et des caractéristiques de l’installation, chaque Wc installé pourra produire un certain nombre de kWh annuels et ce durant 30 ans et plus ; c’est le productible solaire.

Avoir une connaissance du potentiel solaire de son site permet de donner une estimation de la puissance énergétique d’une future centrale photovoltaïque et d’évaluer le potentiel de couverture des besoins et les économies réalisables afin de lutter efficacement contre l’augmentation du prix de l’énergie.

Le tableau ci-dessous donne quelques ratios de puissance installable permettant une première évaluation de potentiel en fonction de la surface disponible.

 

 

 

PUISSANCE SURFACIQUE

Toiture

De 60 à 180 Wc/m2 de toiture dégagée hors encombrement particulier ou ombragés

Ombrière de parking

de 90 à 120 Wc/m2 de parking, soit l'équivalent de 200 à 250 kWc pour 100 places de stationnement véhicules légers

Parc au sol

de 0,4 à 0,9 MWc/ha de terrain clôturé

 

S’agissant du productible solaire, la moyenne en métropole est de 1 kWh pour 1 Wc installé, avec des variations importantes entre le Nord et le Sud du territoire (de 0,9 à 1,4 kWh/Wc). Si les installations orientées sud sont naturellement avantagées, celles au Nord ne sont pas du tout à négliger, notamment dans le cadre des dispositifs actuels de soutien au développement du solaire.

Ces ratios restent néanmoins très théoriques au regard de l’ensemble des paramètres à prendre en compte pour une estimation fiable et réaliste ; contraintes du site, capacité réelle à recevoir/implanter des capteurs, ombres et effets de masques proches et lointains, capacité des installations électriques existantes, …

Pour un diagnostic précis du potentiel solaire, il est recommandé de faire appel à un spécialiste. Après une visite du site et à l’aide de logiciels spécialisés permettant de modéliser l’ensemble des paramètres, il pourra identifier les emprises les plus valorisables pour une installation de production d’électricité locale et renouvelable.

Les derniers articles