Retour aux articles Pose d'un panneau solaire : étapes, inclinaison et orientation Copier l'url
Que vous envisagiez une installation au sol, en ombrière ou en toiture, comprendre l'importance de l'orientation et de l'inclinaison des panneaux solaires est essentiel. Ces facteurs déterminent la quantité d'énergie solaire captée et, par conséquent, la performance de vos panneaux. Comment assurer la pose d’un panneau solaire pour un rendement optimal ? Voici tout ce qu’il faut savoir. 

Pose de panneaux solaires en entreprise : toutes les étapes

La pose de panneaux solaires en entreprise implique de respecter plusieurs étapes. Cela permet de disposer d’un projet rentable et conforme avec les normes légales en vigueur. 

 

1. Analyse du potentiel photovoltaïque 

Avant d'installer des panneaux solaires dans une entreprise, une évaluation préliminaire est essentielle pour prévoir la performance de l'installation. Cette analyse prend en compte plusieurs facteurs déterminants tels que l'angle et l'orientation des panneaux, l'ensoleillement local, les variations climatiques annuelles, la capacité de l'installation et la consommation énergétique de l'entreprise. Cette étape est particulièrement importante pour définir la capacité adéquate de l'installation et estimer le retour sur investissement avant de commencer les travaux.

 

2. Étude d'impact environnemental et consultation publique 

Pour les projets de grande envergure, il est souvent requis de réaliser une étude d'impact environnemental pour les installations de plus de 300 kWc (au cas par cas), et obligatoire pour celles dépassant 1 MWc. En outre, une enquête publique est nécessaire pour les projets excédant 1 MWc afin d'évaluer l'impact sur la biodiversité et le paysage.

3. L’administratif : panneaux solaires, permis de construire et déclaration préalable en mairie

Il est indispensable de se conformer aux démarches administratives locales. Pour les installations au sol, une déclaration préalable est nécessaire entre 3 kWc et 250 kWc, tandis qu'un permis de construire est exigé au-delà de 250 kWc. Pour les installations en toiture, une déclaration préalable est généralement requise, bien que le Plan Local d’Urbanisme puisse imposer un permis de construire.

 

4. Installation des panneaux 

Après avoir complété les démarches administratives pour l’installation photovoltaïque, la pose peut commencer. Les panneaux solaires sont installés sur le toit ou sur le parking de l'entreprise suivant les spécifications du projet.

 

5. Certification Consuel 

Pour injecter l'électricité produite dans le réseau, il est impératif d'obtenir une certification Consuel, attestant que l'installation respecte les normes de sécurité électrique. Après la pose des panneaux solaires photovoltaïques, cette certification est indispensable pour la mise en service.


6. Raccordement au réseau Enedis et mise en service

La dernière étape consiste à connecter l'installation au réseau électrique, permettant à l'entreprise de vendre l'électricité produite qu'elle n'utiliserait pas en autoconsommation. Le raccordement est réalisé par Enedis et permet la mise en service de l’installation. 

Pose d’un panneau solaire : quelle inclinaison choisir ?

L’inclinaison représente l'angle de pente d'un panneau solaire par rapport à la ligne d'horizon. Pour garantir une réception solaire optimale, il est préconisé d'adopter une inclinaison idéale comprise entre 30° et 35° pour l’installation des panneaux photovoltaïques en entreprise, en France. 

Cette fourchette représente une moyenne des angles d'inclinaison qui permet d'assurer la perpendicularité maximale des capteurs photovoltaïques aux rayons solaires tout au long des saisons et au fur et à mesure des mouvements du soleil au cours de la journée. En d'autres termes, elle reflète l'écart angulaire entre le panneau solaire et le sol, garantissant ainsi une captation efficace de l'énergie solaire.

L’inclinaison est une donnée avant tout prise en compte pour la pose des panneaux solaires au sol ou sous formes d’ombrières. En effet, il est possible pour l’installateur de jouer sur la pente. En revanche, dans le cas de l’installation de panneaux solaires en toiture, c’est avant tout la pente du toit qui va dicter l’installation. Dans le cas des toits plats, il sera possible d’installer des panneaux solaires sous formes de structure autoportante avec des bacs lestés. Là aussi l’installateur photovoltaïque pourra adapter l’inclinaison. 

Comment calculer l’inclinaison des panneaux solaires ? 

Pour rentabiliser les panneaux solaires, il convient de bien poser les modules. Le calcul de l'angle d'inclinaison optimal d'un panneau solaire implique la prise en compte de deux éléments clés : 

  • la période de l'année (hiver, été, printemps et automne) 

  • ainsi que la latitude géographique (la mesure angulaire qui détermine la position nord-sud d'un lieu sur la surface de la Terre).

En France, par exemple, la latitude varie entre 41° et 51°. Elle joue un rôle prépondérant dans la détermination de l'angle idéal d'inclinaison des panneaux solaires pour optimiser la capture de l'énergie solaire tout au long de l'année.

 

Méthode de calcul de l’inclinaison des panneaux solaires

On considère par exemple que votre latitude est de 42 degrés. Assurez-vous que les valeurs dans la colonne "Exemple de latitude" soient adaptées en fonction de votre emplacement.

Méthode

Période

Formule de calcul

Exemple de latitude

Angle d'inclinaison

Méthode standard

Hiver

Latitude + 15°

42°

57°

Méthode standard

Été

Latitude - 15°

42°

27°

Méthode hiver

Hiver

(Latitude x 0,9) + 29°

42°

66,8°

Méthode été

Été

(Latitude x 0,9) - 23,5°

42°

14,3°

Méthode printemps et automne

Printemps / Automne

Latitude - 2,5°

42°

39,5°

 

Un angle idéal autour de 30° à 35°

Il n’est pas toujours possible de jouer sur l’inclinaison des panneaux solaires. C’est pourquoi, l'angle de 30° à 35° est le compromis idéal pour optimiser la production d'électricité solaire au fil des saisons, sans avoir à modifier constamment la position des panneaux solaires.

Quelle est la meilleure orientation d’un panneau solaire ?

L'orientation est l'angle formé entre les panneaux et l'axe nord-sud. La France étant située dans l'hémisphère nord, la meilleure orientation d'un panneau solaire pour une installation photovoltaïque est en direction du sud. En effet, c’est le point cardinal le plus ensoleillé. Il reçoit les rayons du soleil pratiquement tout au long de la journée. 

Pour une installation photovoltaïque en ombrière, en toiture ou en centrale au sol, cette orientation des panneaux solaires permet de profiter d'une quantité maximale de rayons du soleil. Quelle que soit l'inclinaison d'un panneau solaire, les meilleurs rendements sont obtenus grâce à une orientation d'un panneau solaire plein sud, sud-est et sud-ouest. Au moment de la pose des panneaux photovoltaïques, c’est donc l’un des premiers critères à prendre en compte. 

Comment estimer le rendement d'une installation de panneaux solaires en fonction de l'orientation et de l'inclinaison ?

En fonction de la maturité du projet, le rendement sera différent. Explications. 

 

La toiture est existante

Lorsque la toiture est déjà existante, c’est la pente du toit qui va dicter l’inclinaison des panneaux solaires. Dans l’idéal, ces derniers seront orientés au Sud pour bénéficier d’un ensoleillement maximal. Si cela n’est pas envisageable, il est possible de répartir les panneaux d’est en ouest de manière à suivre la course du soleil sur la journée. 

 

La toiture n’est pas existante 

Lorsque la toiture n’est pas existante, tout est à construire. L’entreprise peut donc en profiter pour maximiser la rentabilité du projet photovoltaïque en amont de la pose des panneaux solaires. 

Des simulations sur des logiciels spécialisés peuvent être effectuées pour affiner le rendement des panneaux solaires, en tenant compte de quatre critères clés :

  • l'inclinaison (30° à 35° par rapport à l'horizon),

  • l'orientation (principalement vers le sud),

  • l'azimut (indicateur de l'ensoleillement),

  • La latitude (coordonnée géographique pour la durée d'ensoleillement).

Pour les entreprises, un expert peut évaluer le rendement des panneaux solaires sur votre site. En analysant le potentiel solaire et vos besoins, il proposera des solutions optimales pour votre projet.

Dans tous les cas, il est recommandé de faire appel à un installateur agréé pour définir et exécuter les détails d'un projet solaire. Laissez les professionnels d'Idex vous guider pour des décisions éclairées. 

Comment optimiser l’orientation des panneaux solaires ?

Il est parfois possible d’utiliser des panneaux dynamiques pour optimiser le taux d’autoconsommation de l’entreprise. Ces panneaux sont connus sous le nom de « trackers solaires ». Ils sont conçus pour optimiser l'orientation des panneaux solaires en les adaptant en temps réel à la trajectoire du soleil. En s'inspirant des mouvements des tournesols, ils suivent le soleil depuis son lever à son coucher. Ainsi, les panneaux sont dirigés vers le sud-est au matin, plein sud à midi et vers le sud-ouest en fin de journée. Certains modèles peuvent également ajuster l'inclinaison des panneaux en fonction des saisons.

Les trackers solaires promettent un rendement supérieur de 25% à 40% par rapport aux panneaux solaires conventionnels. Cependant, ces avantages sont accompagnés de quelques inconvénients notables. Ils ne conviennent pas aux installations sur les toits et nécessitent une maintenance rigoureuse. 

De plus, leur coût reste notablement plus élevé que celui des systèmes photovoltaïques traditionnels. Actuellement, leur utilisation demeure relativement restreinte, principalement observée dans les vastes exploitations agricoles.

Vous l’aurez compris, optimiser l’orientation et l’inclinaison des panneaux solaires est essentiel pour une installation efficace. Nos experts vous accompagnent pour vous proposer des solutions sur-mesures afin de maximiser votre rendement solaire.

Pose des panneaux solaires : quel budget prévoir ?

Le prix de la pose des panneaux solaires photovoltaïques dépend avant tout de la taille de la centrale. Il faut compter environ 900 € à 1 000 € par kWc pour développer un projet, soit 225 000 € à 250 000 € pour un projet de 250 kWc. 

Bon à savoir : il existe des aides pour installer des panneaux photovoltaïques, comme la prime à l’autoconsommation ou le tarif d’achat. Ces aides concernent les projets de moins de 100 kWc. Avec ses offres clés en main, Idex accompagne ses clients sur l'ensemble du financement de projets de centrales solaires de plus de 250 kWc. Vous pouvez alors profiter d’une électricité verte sans supporter les coûts d’investissement. 

Solutions Parking branché

Les derniers articles