Retour aux articles Tarif de rachat photovoltaïque 2024 : tous les prix du kWh Copier l'url
Le tarif d’achat de l’électricité solaire photovoltaïque est encadré par l'arrêté tarifaire du 6 octobre 2021 qui fixe les conditions d’achat pour la filière photovoltaïque. Ajustable chaque trimestre par la Commission de Régulation de l'Énergie (CRE), le tarif est déterminé en fonction des demandes de raccordement déposées au cours des trimestres précédents et du contexte économique (prix de l’électricité, prix des panneaux solaires, etc.). Aujourd’hui, sont connus les barèmes jusqu’au 30.04.2024. La CRE a mis à jour la publication des barèmes début mars. 

Tarif d’achat d'électricité photovoltaïque 4ème trimestre 2023 - France métropolitaine

Pour votre installation de panneaux solaires en entreprise, vous avez la possibilité d’opter pour l’autoconsommation de l’électricité produite sur votre site dans le but de faire des économies. Mais, en cas de surplus d’énergie après autoconsommation, vous pouvez générer un complément de revenu grâce à la revente de supplément d’électricité à travers l’obligation d’achat EDF OA (obligation d’achat) qui assure le rachat de votre électricité pendant 20 ans.

Puissance de l’installation

Tarif d’achat photovoltaïque au 1er trimestre 2024 - valable jusqu’au 30/04/24

≤ 3 kWc

0,1297 € / kWh

3 kWc < P ≤ 9 kWc

0,1297 € / kWh

9 kWc < P ≤ 36 kWc

0,1297 € / kWh

36 kWc < P ≤ 100 kWc

0,078 € / kWh

100 kWc < P≤ 500 kWc

11,71 € / kWh x KN+P/KN

> 500 kWc

11,71 € / kWh x KN+P/KN

 

Les coefficients K sont déterminés par la CRE en fonction de sept indices. 

La prime à l’autoconsommation photovoltaïque

La prime à l’autoconsommation, régie par l’arrêté du 9 mai 2017, est versée sur 5 ans au dela de 9 kWc et en une fois en dessous de cette puissance. Pour en bénéficier, l’installation doit être réalisée par un installateur photovoltaïque labellisé RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) et la puissance de l'installation doit être comprise entre 3 kWc et 100 kWc. 

Ces dispositifs sont destinés aux particuliers ou aux entreprises qui optent pour l'autoconsommation avec revente de surplus uniquement.

 

Puissance de l’installation

Montant de la prime au 1er trimestre 2024 (valable jusqu’au 30/04/2024)

≤ 3 kWc

350 € / kWc

3 kWc < P ≤ 9 kWc

260 € / kWc

9 kWc < P ≤ 36 kWc

200 € / kWc

36 kWc < P ≤ 100 kWc

100 € / kWc

100 kWc < P≤ 500 kWc

 0 €/kWc

Tarifs d’achat de vente en totalité - Injection

Dans le cas où votre besoin en électricité ne demande pas une énergie complémentaire, vous pouvez générer un revenu complémentaire en valorisant vos espaces disponibles par l’installation de panneaux solaires. L’électricité produite est entièrement injectée dans le réseau. De la même façon qu’en autoconsommation, EDF OA (obligation d’achat) ou un autre opérateur agréé assure le rachat de votre électricité pendant 20 ans.  

 

Puissance de l’installation

Tarif d’achat au 1er trimestre 2024 (valable jusqu’au 30/04/2024)

≤ 3 kWc

0,1657 € / kWh

3 kWc < P ≤ 9 kWc

0,1409 € / kWh

9 kWc < P ≤ 36 kWc

0,1363 € / kWh

36 kWc < P ≤ 100 kWc

0,1185 € / kWh 

100 kWc < P≤ 500 kWc

11,71 € / kWh x KN+P/KN

Quelle perspective pour le tarif d’achat photovoltaïque en 2024 ?

Difficile à dire. Alors que le tarif d’achat est fixé par décret tous les trimestres par l’Etat, il est fort probable que ce dernier subisse une nouvelle baisse. Depuis le mois de mai 2023, il enregistre des diminutions. 

La détermination du tarif de rachat photovoltaïque par la CRE est basée sur différents critères tels que le nombre de raccordements en attente ou l’évaluation des taux de rentabilité interne (TRI) par rapport au niveau de rémunération proposé. Comment expliquer la baisse du tarif de rachat photovoltaïque ? 

La CRE a décidé de retarder l'annonce des nouveaux tarifs d'achat de l'électricité produite par les installations photovoltaïques et des primes associées. Ce report permet à la CRE d'ajuster ses calculs et tarifs en prenant en compte un nouvel arrêté gouvernemental. Cet arrêté vise à augmenter les objectifs de développement du photovoltaïque sur les toitures, en passant de 316 mégawatts crête (MWc) par trimestre (soit environ 1,26 gigawatts crête (GWc) par an) à 450 MWc par trimestre (soit environ 1,82 GWc par an). L'objectif est d’accélérer le rythme de développement du photovoltaïque.

La formule qui sera utilisée par la CRE pour ajuster les tarifs d'achat inclut un coefficient de dégressivité d'urgence. En effet, après avoir augmenté les tarifs en 2022 pour stimuler le marché, la CRE a utilisé ces coefficients pour éviter une surchauffe du marché et garantir une croissance stable et durable du secteur photovoltaïque. Ce changement de la méthode de calcul vise à réduire progressivement les tarifs pour refléter les baisses de coûts de la technologie et éviter une sur-rémunération des producteurs. Cependant, ce mécanisme a été jugé problématique car il réduisait les tarifs trop rapidement, mettant en danger la rentabilité des installations solaires en toiture. 

La CRE devrait communiquer prochainement les tarifs de rachat pour le 1er trimestre 2024 qui subiront une baisse moins importante que prévue initialement. 

Malgré la baisse des aides, il est possible de rentabiliser son projet photovoltaïque. Pour cela, il convient de faire accompagner pour bien maîtriser les coûts de développement et amortir rapidement l’installation de panneaux solaires. 

Solutions Parking branché

Les derniers articles